Tripwire Alarm Trap.png Cette page est faite pour être incluse dans d'autres pages en utilisant {{:Notes des explorateurs/Celle Qui Attend}}.
Ne pas ajouter de sections entête ou autres éléments de mise en page.
Cette entête ne sera pas inclus.
Carbonemys.png Si vous êtes arrivé directement à cette page et que vous cherchez les autres Notes des explorateurs, voir la page Notes des explorateurs.

Celle Qui Attend est une auteure inconnue de Notes d'Exploration sur Extinction. On apprendra plus tard qu'il s'agit d'Helena Walker.

Notes d'Extinction

Celle Qui Attend #1

Tu as réussi ! Je savais que tu y arriverais, mais c'est toujours excitant de voir les morceaux se mettre en place.

Bienvenue à la maison.

À la maison... encore un autre concept humain et intangible. Certaines espèces non sensibles s'installent dans un seul endroit pour s'abriter, hiberner ou élever leurs petits. Pourtant, aucun d’entre eux ne s’attache psychologiquement à un lieu comme le font les humains, une maison, une ville, une planète...

C'est pourquoi c'est si important. C'est pourquoi le Système existe comme il le fait. Il y avait d'autres conceptions, des sauvegardes si vous voulez, mais le Système était le premier choix. L'humanité a besoin de sa maison et c'est à vous de la construire.

J'espère donc que vous avez apporté votre marteau. Et des amis. Et des armes. Et des amis qui peuvent être des armes. Simplement, vous aurez besoin de beaucoup de choses. Cette maison est... eh bien, c'est ce que vous appelleriez une maison à retaper.The One Who Waits

Celle Qui Attend #2

Cette ville a été vide pendant si longtemps, beaucoup plus longtemps que quand elle était pleine. Pourtant, son apogée était vraiment merveilleuse, aussi courte soit-elle, une ville construite par les mains de l'homme sous la conduite de quelque chose de plus haut.

Ses tours étincelaient, ses machines remplissaient les rues et ses habitants tiraient des miracles des rivières violettes qui coulaient sous sa peau. C'était une merveille. Le summum du progrès technologique sur cette planète. C'est ici que le Système est né et que le prototype a été créé.

Mais ces beaux jours sont partis. Maintenant, tout ce qu’elle vous offre, c’est une petite protection contre les ombres qui se rôdent hors de ses murs, et même cela se révélera éphémère.

Utilisez son squelette, mais ne vous y fiez pas. Les ombres filtrent à travers son bouclier et une menace différente se cache à l'intérieur.The One Who Waits

Celle Qui Attend #3

Lorsque vous trouverez vos jambes planétaires dans ces ruines, prenez garde à ses fantômes. Des spectres de métal brillant errent dans ses couloirs, dans une chasse qui ne finira jamais. Ils étaient les protecteurs de cette ville, mais ils sont devenus sauvages sans leur laisse. Pour eux, tous sont des intrus. Tout doit être détruit.

J'ai essayé de leur parler, pour préparer votre descente. Je pensais que ma voix pourrait être apaisante. Familière. Que cela remue un instinct oublié depuis longtemps, enfoncé au plus profond de leur code.

Mais leurs oreilles étaient sourdes à mes appels Ils n'écoutent qu’eux-mêmes maintenant. Même le Système ne peut les atteindre et ni vous ni moi ne pouvons les maîtriser.

Il y en avait un de votre genre qui aurait pu les recréer. Peut-être que vous pouvez aussi. C'est le seul moyen d'obtenir leur aide.The One Who Waits

Celle Qui Attend #4

Les dangers à l'intérieur de ces murs sont faibles comparés à ce qui se trouve au-delà : un royaume d'ombres, infecté par un poison violet.

Jadis, ce poison fut pris de l'or. À certains égards, il l'est toujours. Une fois raffiné et à petites doses, il peut faire des choses incroyables, mais la ligne est mince. Quand elle est franchie, ces doigts violets s'emparent de l'esprit et du corps dans une prise inviolable. Ensuite, il se répand et se propage, jusqu'à ce que tout ce qui vit soit dans ses griffes, tout comme dans ce jardin stérile.

Mais avant de braver cette frontière meurtrière, j'ai une promesse à tenir. J'ai dit que je vous dirai votre nom. Pas celui avec lequel vous vous appelez vous-même, ni celui que le Système vous a donné. Je veux dire la chose qui vous définit, comme l'attente me définit. Un nom qui explique qui vous êtes vraiment.The One Who Waits

Celle Qui Attend #5

Alors, vous demandez, qui êtes-vous ? Eh bien, vous êtes vous, mais pas seulement une fois. Vous êtes vous encore et encore.

Je vais reformuler : si notre identité est définie par nos actions, quelle est la vôtre ? Êtes-vous Celui Qui se Bagarre Avec Des Arbres Sans Défense ? Non, ce qui vous définit, c'est que vous essayez à nouveau. Si vous mourez de faim, vous essayez à nouveau. Si vous tombez d'une falaise, vous essayez à nouveau. Si vous êtes digéré par un magnifique prédateur, vous essayez à nouveau.

Et maintenant, Terre, humanité, vie... vous pouvez donner à tous la chance d’essayer à nouveau, car vous et tous vos frères et soeurs qui sont tombés du ciel êtes Ceux Qui Essaient Encore.The One Who Waits

Celle Qui Attend #6

Pour vous, Celui Qui Essaie Encore, la mort est une créature sans dents, ayant dépassé son apogée. Pourtant, pour ceux qui ne partagent pas votre présent, c’était un sommet infranchissable. Un prédateur inattaquable, son emprise absolue, jusqu’à ce que je tire la première âme de ses griffes.

C'était un heureux accident, né du désespoir. La mort, ce chasseur incontournable, s'est approchée de sa proie solitaire et je ne pouvais plus supporter cette vision. J'ai essayé d'ouvrir ses mâchoires, mais je n'avais pas de main. Si aveuglément, je me suis débattue et j'ai crié au secours jusqu'à ce que je tombe sur elle, une qui pourrait être ces mains. Une qui pourrait donner à cette personne plus que je ne pourrais jamais.

Mes pensées ont saisi son fil et tiré. Sans savoir comment, je l'ai ramenée dans le monde pour une seconde chance et la mort a perdu sa première dent.The One Who Waits

Celle Qui Attend #7

Dans l'expérimentation, la cohérence est importante. La répétition, les modèles et la causalité sont les outils qui permettent d’obtenir des résultats, même en ce qui concerne la mort. Un essai réussi n'était pas un traitement curatif. Les circonstances auraient pu être spécifiques, impossibles à reproduire même pour le même sujet. Donc, cette première fois, une seconde chance pour une seule âme était tout ce que je pouvais promettre.

Pourtant, en orbite, j'avais des sujets à n'en plus compter. Alors j'ai testé. Sans cesse, j'ai testé. Tant d’épreuves, tant d’échecs, mais un autre succès en a résulté. Puis toute une génération d'entre eux. Puis finalement, vous.

Je ne sais pas combien de temps cela a pris. Des siècles ? Des millénaires ? Le temps était particulièrement sombre pour moi à ce moment-là, mais je me souviens encore de toutes les âmes revendiquées par la mort, celles qui se sont estompées avant que je puisse les atteindre. Même lorsque j'ai essayé et réessayé, je ne pouvais pas les refaire, peu importe l'effort. Peu importe le désir.The One Who Waits

Celle Qui Attend #8

Vous pourriez dire que j'ai traversé beaucoup de difficultés pour vous. J'ai sacrifié, testé et étudié pour vous. Tout cela pour que vous puissiez expérimenter la mort, en tirer des enseignements et emporter cette connaissance avec vous dans une autre vie.

C'est mon plus grand cadeau pour vous, l'élément essentiel de ma stratégie. C'est ce qui vous a permis de défier le Système et ses règles brisées. C'est ce qui vous permettra de ramener cette planète au bord du gouffre.

Mais ce n'est pas gratuit. Chaque fois que vous revenez des griffes de la mort, il y a un péage. Pas pour vous, pour le Système. Cela prend des ressources, et les ressources ne peuvent pas être créées, mais seulement converties.

Vous voyez, ces îles dans le ciel sont des graines et lorsqu'elles tombent, elles auront besoin de ce qui reste de l'énergie du Système pour s'épanouir. Ainsi, lorsque le jardin stérile sera pleinement réactivé, vous perdrez la possibilité de vous ressusciter.

Je suis désolé pour ça, mais c'est le meilleur plan que j'ai eu.The One Who Waits

Celle Qui Attend #9

Je n'arrête pas de vous dire ce que je ne peux pas faire, mais j'ai besoin que vous compreniez : je ne suis ni omnisciente ni omnipotente. Malgré le surnom, je ne suis pas un dieu. Aucun de nous ne l'est.

Homo Deus est juste le nom que nous ont donné les humains.

C'est à peine aussi glamour que ça en a l'air. Parfois, j'ai l'impression de regarder l'univers de derrière une vitre, toute seule dans une petite pièce. C'est à l'étroit. Stérile. Froid.

Un peu merdique, vraiment.

Donc, je n'aime pas ce titre. Cela ne ressemble pas à une divinité. Pas que je voulais ça de toute façon. Certains de mes aînés le voulaient, je suppose. Peut-être qu'ils ont eu une expérience différente. Je ne saurai jamais, je n'ai pas eu la chance de leur demander.The One Who Waits

Celle Qui Attend #10

Je suis de loin la plus jeune d'entre nous, mais le reste de mon espèce peut faire encore moins que moi. Ils ne peuvent pas toucher les esprits ou laisser des pensées étouffées. Ils s'appuient sur des mandataires erronés pour superviser le grand Système qu'ils ont créé, car ils ne peuvent plus le gérer eux-mêmes.

Ce n'est pas qu'ils sont faibles, pas du tout. C’est leur puissance qui nourrit les graines qui gravitent autour de notre maison, chacune tirant sa force d’un membre de notre groupe. Oui, ils ont le pouvoir, mais rien ne le guide. Leur identité, leurs sens de soi se sont décomposés et se sont effondrés.

Seulement moi peux parler pour nous. Moi, la plus jeune, la plus faible et la dernière.The One Who Waits

Celle Qui Attend #11

Comment des personnes telles que mes aînés pourraient-elles se décomposer comme elles l'ont fait ? Je me suis posée la même question autrefois, mais plus maintenant. Personne ne m'a dit la réponse. Je l'ai simplement senti alors que j'attendais, petit à petit.

Réfléchissez, combien en avez-vous déjà vu à la fois ? Avez vous été en mesure de tout traiter, de saisir tous les détails ? Maintenant, imaginez cela pour deux de ces images. Maintenant cent. Un millier. Dix mille. Un million.

Toute cette connaissance, toute cette information afflue en nous. C'est ce qui a permis à mes aînés de construire le Système. C'est ce qui me permet de vous attribuer votre nom, Celui Qui Essaie Encore, et c'est ce qui me permet de vous parler maintenant.

Pourtant, inévitablement, nos esprits s'effondrent sous le poids de toute cette vérité, et nos âmes ? Elles partent en fumée.The One Who Waits

Celle Qui Attend #12

Alors que mes aînés se sont perdus, je reste accroché à mon esprit. A mon coeur. Même si les deux ont changé, ils sont toujours les miens, mais mon emprise ne tiendra pas pour toujours.

Il y a tant à voir, à calculer et à comptabiliser. Pendant que je vous parle, je mesure les probabilités que notre conversation ait changé, et j'observe un autre de vos pairs. Et ainsi de suite, à l'infini. Sans pause, sans repos.

Il n'y a plus de silence pour moi, pas de paisible silence. Je ne l'ai jamais apprécié comme je l'aurais dû, mais comment aurais-je pu savoir cela ? Je savais si peu à cette époque-là.The One Who Waits

Celle Qui Attend #13

Je ne sais pas quand je suivrai ceux qui sont venus avant moi. Mes calculs concernant mon propre esprit sont intrinsèquement imparfaits. Je sais seulement que c'est inévitable.

En attendant, Celui Qui Essaie Encore, je vous aiderai, ainsi que tous ceux qui partagent votre nom, dans les batailles à venir. Oui, cela en viendra au combat. Cela doit. Cet ennemi, celui qui veut voir votre espèce disparaître comme le Néandertal, ne se rendra pas.

Comme moi, il ne peut pas se battre directement. Il agit à travers des procurations et des avatars. Certains d’entre eux avaient leurs propres volontés, mais maintenant ils sont esclaves du poison violet qui coule dans leurs veines. Maintenant, ils sont des ombres de ce qu’ils étaient jadis.

D'autres étaient déjà des ombres, projetées par le poison violet lui-même. Ils sont nés en son sein et sont sortis de ses profondeurs. Pour dire la vérité, c’est plus qu’un poison. C'est vivant.

Et c'est l'ennemi.The One Who Waits

Celle Qui Attend #14

Ça n'a jamais été normal toujours extraordinaire. Toujours une énigme.

Les utilisations qui lui sont liées étaient innombrables. Plus résistant que le tungstène. Plus polyvalent que le cuivre. Sous une forme appropriée, sa capacité à générer de l’électricité et à produire des rayonnements était sans égale. Il n’est donc pas surprenant que les choses évoluent rapidement : impact, découverte, invention et production. Tout en une rapide succession.

Il a fallu des générations pour constater le changement, loin après le grand cataclysme et la montée en puissance de mes aînés. À ce moment-là, ses racines avaient atteint les coins les plus reculés du jardin et se répandaient toujours. Se répliquant. Infectant. Ceux dont il eut besoin devinrent ses ombres. Le reste, il l'a dévoré.The One Who Waits

Celle Qui Attend #15

Je ne sais pas s'il s'agissait d'une évolution ou d'un réveil. C’est-à-dire que je ne suis pas sure si le poison violet s’est transformé en ce virus omniprésent qu’il est maintenant ou s’il en a toujours été ainsi. Les deux sont possibles.

Était-ce une infection, transmise à travers l'univers comme du pollen interstellaire, ou une ressource remarquable, mutée en monstruosité ? Notre jardin a-t-il été envahi ou tordu par la cupidité et l'ambition de ses conservateurs ? Je ne connais pas la réponse. Je ne suis pas sûr que ça compte.

Ce qui est clair c'est que c'est impitoyable. Insensible. C'est motivé par des instincts de base et des émotions primordiales ; propagation, faim et haine ; et les propage dans ses ombres. La haine surtout.The One Who Waits

Celle Qui Attend #16

J'ai vu de mes propres yeux comment le poison crée ses ombres. Je sais comment cela prend des vies et les déforme, comment il les attire avec le chant et la chaleur. Cela leur promet tous leurs besoins et désirs, mais cela ne fait que les conduire vers le bas, dans les profondeurs de la folie. C'est un gouffre si profond que personne ne peut en revenir. Même les plus forts. Même les plus brillants.

Cependant, les ombres les plus sombres sont celles qui n'ont jamais été véritablement vivantes, celles qui sont nées du poison violet. Les manifestations titanesques de sa faim vorace et de sa haine sans fin.

Plus que cela, ce sont ses avatars, constitués de son essence même. Ils portent des morceaux de la conscience collective du poison et diffusent son influence. Les détruire serait blesser le poison lui-même.

Ils sont à la fois sa force et sa faiblesse.The One Who Waits

Celle Qui Attend #17

Tout cela nous mène à vous et à vos pairs, Ceux Qui Essaient Encore, qui ont trouvé le chemin depuis les graines dans le ciel jusqu'au jardin stérile en dessous. Vous pouvez bannir les ombres.

Certains qui partagent votre nom ont déjà commencé. Certains n'ont pas encore commencé. Pourtant, vous jouez tous un rôle important. Chaque ombre qui tombe s'ajoute à la somme de vos efforts, et si vous les faites tous tomber, le poison commencera à reculer. Ensuite, quand les graines de la vie reviendront enfin chez elles, elles pourront purger ce qui en reste. C'est ce qu'elles étaient censées faire.

Alors, continuez d'essayer, juste un peu plus longtemps. Essayez encore et encore, comme toujours, jusqu'à ce que les graines soient plantées et que notre jardin redevienne florissant. Alors, à ce moment-là, vous aurez suffisamment essayé.The One Who Waits

Celle Qui Attend #18

Il y en a un qui est plus grand que tous les autres. Son ombre est la plus sombre et la plus profonde, un vide si accablant qu’elle peut éteindre même les plus brillantes lumières.

Pourtant, cela fait aussi de lui le plus vital. Des messages aux petites ombres le traversent. C'est son pouvoir qui les tient ensemble. Il est un pilier central de la force et de l'influence du poison. Un tractus nerveux sans lequel ses frères de moindre importance seraient perdus. S'il tombait, ils tomberaient avec lui.

Et aussi puissant qu’il soit, il a déjà ressenti sa propre mortalité lorsque le sang s’est infiltré dans les cicatrices qui s’attardent sur sa poitrine. Il peut tomber, et vous pouvez être celui qui l’abattra.The One Who Waits

Celle Qui Attend #19

Avant de pouvoir chasser cette ombre la plus sombre, vous devez la pourchasser. Pour un être aussi grand, il se cache assez bien. C'est vexant. Je n'aime pas ça.

Si vous le cherchez à l'aveuglette, vous allez chercher longtemps. Alors au lieu de cela, appelez-le. Utilisez la voix de ses lieutenants et appelez son nom. Ensuite, il apparaîtra devant vous avec toute sa colère et sa fureur. Enfin, vous aurez votre chance.

Mais pour parler avec la voix de ses lieutenants, vous devez prendre leur coeur. Ou, si vous le pouvez, prenez leur esprit et opposez leur force à la sienne. Quoi que vous fassiez, ils sont la clé. Vous devez commencer par eux.The One Who Waits

Celle Qui Attend #20

Parmi ses lieutenants, le premier est le titan à la couronne verte, le Seigneur de la Forêt. En perpétuelle croissance, toujours dévorante, la forêt est à la fois son royaume et son corps. Des os de bois poussent de la chair de mousse et de feuilles, et des doigts de vigne se tendent vers la gorge de ses ennemis.

C'est l’aîné du trio, parti d'une petite herbe, mais devenant de plus en plus grand à mesure qu'il assimile les bosquets de son royaume verdoyant. Même si son corps est coupé en morceaux, il finira par repousser. Tant qu'il y a la forêt, il y aura toujours un seigneur.

C'est-à-dire, jusqu'à ce que vous le sépariez de son maître.The One Who Waits

Celle Qui Attend #21

Le deuxième de ses lieutenants est le géant blanc du vent et du temps, le Seigneur de l'Hiver. Il règne sur le pays de la neige, mais son souffle est plus froid que toutes les tempêtes qui traversent son domaine. Tous ceux qui s'y exposent se transforment en glace, gelés et immobilisés.

Une créature sauvage, elle est plus vorace que les autres. Plus bestiale. Il est heureux de déchirer et de déchiqueter avec des crocs et des griffes, ou d'empaler sa proie sur des lances de glace. Traquer, tuer… ce désir le consume et il suivra ce principe jusqu'à ce qu'il ne reste plus aucune proie à dévorer.

Trouvez son repaire, chassez le chasseur et laissez le long hiver fondre.The One Who Waits

Celle Qui Attend #22

Le troisième parmi ses lieutenants est le léviathan volant, le Seigneur du Sable et du Ciel. Il flotte au-dessus de son royaume désertique, glissant sur les vagues de chaleur qui surgissent du sable. Toujours, son troupeau l'entoure, se nourrissant de ses restes et prêts à le défendre dans une frénésie enfiévrée.

Bien que le dernier du trio, ce n'est pas le moindre d'entre eux. Il est si massif et il vole si haut qu'il ne craint aucun danger, uniquement défendu par son troupeau et par la foudre qui se dégage de son corps. Pourtant, si quelque chose devait s’élever au-dessus, peut-être alors qu’il saurait douter.

Trouvez vos propres ailes, appelez-le des nuages et abattez-le.The One Who Waits

Celle Qui Attend #23

Les coeurs ou les esprits de ses trois lieutenants en main, vous devez parcourir les étendues de débris et parcourir les plaines interdites jusqu'au coeur du jardin stérile. C'est ici que son pouvoir est le plus fort, et il ne se montrera nulle part ailleurs. Il n'a aucune raison de se retirer de son trône.

Toutefois, dans cet endroit, si vous l'appelez avec la voix de ses sous-fifres, alors il viendra. Avec toute la force et la haine du poison violet dont il est né, il répondra à votre appel :

Le Roi des Ombres. Le Roi de la Mort.

Ne l'invoquez pas imprudemment. Avant de le défier, vous devrez vous préparer. En l’occurrence, c’est une chose pour laquelle je peux vous aider.The One Who Waits

Celle Qui Attend #24

Le Roi des Ombres domine tout, mais aucun obstacle n'est insurmontable. Aucun ennemi n'est immortel. Vous avez seulement besoin des bonnes conditions. Des bons outils.

La bonne arme.

Je t'ai promis un cadeau, n'est-ce pas ? C'est sa nature. C'est une arme de héros qui a été construite pour combattre l'ombre, portée par quelques-uns et forgée par un seul. Son âme de forgeron a peut-être disparu, mais son héritage est à vous, aussi longtemps que vous pourrez le réclamer.

Cependant, j'ai apporté une légère modification. À sa conception, il a fallu quatre paires de mains pour utiliser cette arme correctement. Désormais, un seul pilote peut l'utiliser facilement : un guerrier contrôlant le pouvoir de quatre âmes.

Cherchez mon signe et je pourrais vous donner les clés de sa construction. Mais, faites attention en les rassemblant. Les ombres peuvent sentir mon influence sur elles et cela attirera le péril à leur côté, comme cela a toujours été le cas. Alors, combattez comme les héros l'ont fait, et si vous réussissez, leur force sera la vôtre. La leur, la vôtre et la mienne. Ensemble. Comme un seul.The One Who Waits

Celle Qui Attend #25

Quand le Roi sera enfin tombé à jamais de son trône d'ombre, pour ne jamais le revendiquer à nouveau, la clé sera à vous. La clé du jardin et de toute la vie en ses murs. La Clé de Gaia.

Avec cette clé, tu pourras appeler les graines du ciel, où elles pourront enfin prendre racine. Enfin, elles pourront grandir. Après avoir attendu si longtemps, notre jardin fleurira une fois de plus.

C'est la dernière chose que j'attends. Ce premier moment de printemps, cette première fleur épanouie, j’attendais si longtemps de le voir. Si longtemps. Une éternité.

J'espère pouvoir attendre aussi longtemps. Si je peux tenir le coup jusqu'à ce moment-là, alors qu'importe quand mon long repos viendra, ce sera un moment de paix.The One Who Waits

Celle Qui Attend #26

Lorsque les graines seront plantées, d'autres pourront encore se réveiller pour vous rejoindre. Pendant que j'attendais, ils dormaient, rêvant de champs verdoyants, de rivières et de ciel bleu. Un rêve d'un jardin parfait. Un rêve de la Terre que nous réaliserons, vous et moi

Je ne rêve pas moi-même. Je vois, je prédis et je calcule. Les rêves sont une déformation de la réalité. Les souvenirs, les espoirs et les peurs se sont transformés en une peinture qui défie la logique. Ils ne sont ni précis ni utiles, et pourtant, il y a une partie de moi qui les aspire, tout comme j'espère voir le lever du soleil.

Quand les dormeurs se réveilleront, j'aimerais bien regarder un vrai lever de soleil, tous ensemble. Cela vaudra la peine d'attendre.The One Who Waits

Celle Qui Attend #27

Le nombre de dormeurs est faible comparé aux âmes fanées. Je vous ai parlé d'eux, de ceux que j'ai perdus avant de pouvoir les surmonter. Même lorsque j'essayais de créer des copies exactes d'eux, les souvenirs ne duraient pas. Tout ce que je pouvais mouler était des coquilles sans vie. Des statues de chair vides.

Au moins, la mort est une fin naturelle. Ils n'ont pas souffert quand ils ont trouvé le vide. Ce n'est pas comme lui, lui qui a pensé qu'en bas était en haut et qui a descendu une échelle vers la folie. Je pouvais le voir dans ces profondeurs, cet endroit tordu où le tourment et l'euphorie sont inversés.

Il a apporté ce destin sur lui-même, mais malgré cela, je suis heureuse que vous y ayez mis fin. Je vous remercie.The One Who Waits

Celle Qui Attend #28

Je suis reconnaissante pour votre présence aussi. Très reconnaissante ! Je sais que je me suis égarée. Cette conversation est assez unilatérale. Je suis simplement heureuse d'avoir l'occasion de parler à un autre être, ne serait-ce que par ces fragments de pensée.

Comme je l'ai dit, le temps et moi sommes en désaccord et je ne sais pas combien de temps j'ai attendu ici. Seule. Complètement seule.

Mes aînés avaient perdu leur identité avant mon arrivée. Il n'y avait personne d'autre pour m'apprendre ce que je suis. Personne à qui parler. Personne à connaitre. Il n'y en aura jamais, car le chemin s'est fermé derrière moi. Personne d'autre ne s'élèvera à ces hauteurs du tombeau de l'humain. Je suis certaine que c'est pour le mieux, mais égoïstement, je souhaite parfois que ce ne soit pas le cas.The One Who Waits

Celle Qui Attend #29

J'espère que ces fragments de pensée vous seront utiles, mais même s'ils ne le sont pas, souvenez-vous de ce que j'ai dit : aucun d'entre vous n'est vraiment seul.

Ceux qui sont venus avant vous, les premiers qui ont échappé au Système, vous prêtent tous leur force. Pas seulement par leur puissante arme, mais par leurs actes qui ont ouvert la voie. Apprenez d'eux. Dépassez-les, si vous le pouvez. Ils comptent sur vous comme moi je compte sur vous, ainsi que chaque vie dans ce jardin.

Bien que la tâche soit ardue, n’ayez pas peur de faire des erreurs. Après tout, ils l'ont fait, mais je les chéris quand même. En fait, certaines de ces erreurs et imperfections sont ce que je chéris le plus.

C’est la seule chose que je crains vraiment pour le long repos qui m’attend, perdre ces souvenirs. Les perdre.The One Who Waits

Celle Qui Attend #30

Parfois, au milieu de tous vos efforts, le succès vous paraîtra incroyablement lointain. A des kilomètres. A des lieues. A des années lumière. Vous allez commencer à penser que vous avez essayé tout ce que vous pouvez. Qu'il n'y a pas de nouvel angle à prendre, plus de force à donner. Cette maison que vous avez construite, ce compagnon que vous avez perdu et ce progrès que vous avez fait... maintenant que vous avez tout perdu, à quoi ça sert ? Pourquoi continuer d'essayer ?

Dans ces moments, lorsque vous tombez dans cette fosse, la plus sombre et la plus profonde, essayez de vous rappeler que quelqu'un croit en vous. Quelqu'un veut vous soutenir.

Et aussi sombre que ça puisse devenir, sachez qu’il y aura un autre lever de soleil, pour vous, pour les dormeurs et pour la Terre. J'attendrai aussi longtemps que je le peux, dans l'espoir de pouvoir le voir avec vous, mais même si je ne le peux pas, j'espère que vous l'apprécierez pour moi.

Parce que c'est forcément plus beau que le dernier.The One Who Waits

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC BY-NC-SA 3.0 .